Ensemble sans fumée

Il n'existe aucun niveau d'exposition à la fumée secondaire qui soit sans danger. Les milieux hospitaliers sans fumée permettent de réduire les effets néfastes du tabagisme, de favoriser des choix santé et de soutenir un environnement sain pour tous : les patients, le personnel et les visiteurs. Le Réseau de santé Vitalité s'engage à promouvoir la santé et à prévenir les maladies. Il s'agit d'une initiative à l'appui de notre mission : aider les gens à vivre en santé.

À compter du 1er janvier 2016, tous les établissements et l’ensemble des terrains du Réseau de santé Vitalité constitueront des zones 100 % sans fumée.

Commentaires ou préoccupations? Vous pouvez aussi communiquer avec nous par courriel : info@vitalitenb.ca.

À quelles ressources sur l’abandon du tabac les patients hospitalisés ont ils accès?

Le Réseau de santé Vitalité s’inspire du Modèle d’Ottawa pour l’abandon du tabac. Le « Modèle d’Ottawa » est un modèle de meilleures pratiques fondées sur des données probantes qui incorpore l’abandon du tabac aux normes des soins qui sont offerts par le Réseau de santé Vitalité.

Nous comprenons que fumer est une dépendance à la nicotine et nous voulons soutenir nos patients. Nous demanderons aux patients qui obtiennent des soins du Réseau quel est leur statut tabagique. Un fournisseur de soins de santé informera les patients de l’importance de cesser de fumer. Ces derniers recevront également des renseignements utiles, favorables et objectifs qui pourront les aider à cesser de fumer ou à gérer leurs symptômes de sevrage de la nicotine. Nous offrirons également aux patients hospitalisés au sein du Réseau des médicaments antitabagiques pour les aider durant leur séjour.

Durant l’hospitalisation

Un fournisseur de soins de santé offrira aux patients qui fument du soutien et de l’enseignement pour les aider à cesser de fumer ou à ne pas fumer durant leur hospitalisation. Le soutien aux patients hospitalisés comprend :

  • de l’enseignement et des conseils d’un fournisseur de soins de santé. Si des patients songent à cesser de fumer, nous voulons les aider. Ils doivent parler à leur fournisseur de soins de santé pour que ce dernier leur crée leur propre « plan pour cesser de fumer »;
  • des médicaments antitabagiques pour les aider à cesser de fumer ou à gérer leur sevrage de la nicotine durant leur hospitalisation. Il a été démontré que les médicaments antitabagiques doublent ou triplent les chances de succès pour cesser de fumer;
  • du soutien de suivi après le congé de l’hôpital. Le soutien de suivi augmente grandement les chances de succès pour cesser de fumer.