Éthique clinique

Dans le contexte des soins, l’éthique est appelée éthique clinique. Elle a pour but d’améliorer la qualité des soins offerts aux patients ainsi que la qualité du travail des intervenants cliniques en proposant des pistes de solutions aux dilemmes éthiques qui se présentent en pratique clinique.

Structure

Afin de répondre aux questions d’éthique pouvant toucher les patients, leur famille et les soignants et de guider des choix et des décisions souvent difficiles, le Réseau s’est doté d’un comité d’éthique clinique ainsi que d’une consultante régionale en éthique.

Le Comité d’éthique clinique

Le Comité d’éthique clinique est un comité consultatif interdisciplinaire dont le mandat est comme suit :

  • coordonner les dossiers liés à l’éthique clinique pour l’ensemble du Réseau;
  • sensibiliser le milieu et les membres du personnel aux questions éthiques par la diffusion d’information et la formation;
  • offrir un soutien lors des demandes de consultation.

La consultante régionale en éthique

La consultante en éthique est responsable des demandes de consultation pour l’ensemble du Réseau. Elle est chargée de faciliter la prise de décisions complexes en matière d’éthique clinique en recommandant et en suggérant des pistes de solution.

Composition du Comité d’éthique clinique

Le Comité d’éthique clinique régional est multidisciplinaire et comprend un représentant de chaque zone. Il est composé des membres suivants :

  • Médecin de médecine générale
  • Médecin spécialiste
  • Infirmières (2)
  • Représentant des Soins spirituels
  • Travailleur social
  • Professionnel de la santé représentant une autre profession
  • Avocat
  • Représentant de la communauté
  • Éthicien ou membre ayant de l’expertise en éthique
  • Coordonnatrice régionale du Bureau de l’éthique
  • Représentant de la direction des soins/services cliniques
  • Directrice de la Planification et de l’Aide à la décision
  • V.-P à la Performance, à la Qualité et aux Services généraux (membre d’office)

Qui peut demander une consultation?

  • Le patient
  • Un proche ou un membre de la famille immédiate du patient
  • Le représentant légal du patient
  • Le médecin traitant, le personnel infirmier ou un consultant jouant un rôle dans le traitement du patient
  • Un membre de l’équipe soignante ou un professionnel de la santé (p. ex., membre du personnel infirmier, psychologue, physiothérapeute, travailleur social, etc.) participant au suivi du patient

Quand consulter?

Toute personne placée devant une prise de décision difficile peut faire une demande de consultation en éthique clinique.

Exemples de situations où on peut demander une consultation :

  • Continuer ou arrêter les traitements
    • Quand cesser les traitements en phase terminale?
    • Faut-il toujours proposer des traitements comme la chimiothérapie, la dialyse ou le gavage?
    • Quelles décisions faut-il prendre quand un patient est inapte?
  • Désaccord sur les soins du patient
    • Que faire si les membres d’une équipe soignante ne s’entendent pas entre eux?
    • Que faire si le patient refuse le traitement que l’équipe médicale lui conseille?
  • Niveaux de soins et non-réanimation
    • Doit-on tenter de soigner ou seulement soulager la douleur?
    • Doit-on réanimer un patient ayant une qualité de vie amoindrie?

Une prise de décision difficile peut être un indicateur de la présence d’un dilemme d’ordre éthique. La consultante en éthique est là pour vous soutenir et vous conseiller en tenant compte des valeurs, de l’éthique professionnelle et des lois.

Se référer au Guide de réflexion
pour déterminer s’il y a un conflit d’ordre éthique.

Comment demander une consultation?

Communiquer avec la consultante en éthique ou avec le Bureau de l’éthique du Réseau de santé Vitalité.

Consultante en éthique pour le Réseau de santé Vitalité
Pierrette Fortin
Téléphone : 506-737-5233
Courriel : pierrette.fortin@vitalitenb.ca

Bureau de l’éthique du Réseau de santé Vitalité
Téléphone : 506-544-2506
Courriel : ethique.ethics@vitalitenb.ca