Restriction des visites à l’hôpital

(Mis à jour le vendredi 24 septembre 2021) 

Directives à l’intention des visiteurs

Bien que le Nouveau-Brunswick soit en phase verte, des restrictions sont toujours en vigueur pour les visites à l’hôpital.

  • Les visiteurs doivent être âgés de 12 ans ou plus;
  • Les visites d’animaux de compagnie ne sont pas autorisées.


Visiteurs pleinement vaccinés*

Seuls les visiteurs en provenance du Nouveau-Brunswick, des provinces de l’Atlantique, de la Première Nation de Listuguj et des MRC d’Avignon et de Témiscouata (au Québec) qui sont pleinement vaccinés (deux doses) depuis au moins 14 jours peuvent visiter. Ils doivent : 

  • Présenter une preuve de vaccination et une pièce d’identité avec photo à l’entrée de l’hôpital;
  • Ne pas avoir de symptômes de la COVID-19;
  • Faire l’hygiène des mains, respecter le port du masque, limiter les déplacements à l’intérieur de l’hôpital, accepter de se rendre uniquement dans la chambre du patient, respecter la distanciation physique (2 mètres) et limiter les interactions avec le personnel, les autres patients et les visiteurs.

Les visiteurs des autres régions et provinces canadiennes qui sont pleinement vaccinés (deux doses) depuis au moins 14 jours peuvent visiter. En plus des règles énumérées ci-dessus, ils doivent :

Les trois règles qui précèdent sont applicables aux visiteurs du Nouveau-Brunswick, des provinces de l’Atlantique, de la Première Nation de Listuguj et des MRC d’Avignon et de Témiscouata (au Québec) qui ont voyagé à l’extérieur de ces régions/provinces au cours des 14 derniers jours. Les mêmes règles s’appliquent si des secteurs de ces régions/provinces sont considérés comme étant à risque élevé en raison d’un grand nombre de cas.


Visiteurs qui ne sont pas pleinement vaccinés

Les visiteurs qui ne sont pas pleinement vaccinés, peu importe leur provenance, ne sont pas autorisés à visiter des patients.

Seules des exceptions pour des raisons de compassion sont permises. Ces visites doivent être coordonnées avec l’unité de soins. Dans ce cas, les visiteurs qui ne sont pas pleinement vaccinés doivent :

  • Présenter la preuve d’un résultat négatif de test de la COVID-19 effectué dans les 72 heures précédant la visite;
  • Ne pas avoir de symptômes de la COVID-19;
  • Subir un test de dépistage aux jours 5 et 10 si les visites se poursuivent;
  • Faire l’hygiène des mains, respecter le port du masque, limiter les déplacements à l’intérieur de l’hôpital, accepter de se rendre uniquement dans la chambre du patient, respecter la distanciation physique (2 mètres) et limiter les interactions avec le personnel, les autres patients et les visiteurs.
  • Accepter d’être accompagnés de l’entrée de l’hôpital jusqu’à la chambre du patient;
  • Accepter d’être raccompagnés de la chambre du patient jusqu’à l’entrée de l’hôpital, à la fin de la visite.

Les visiteurs de l’extérieur du Nouveau-Brunswick, des provinces de l’Atlantique, de la Première Nation de Listuguj et des MRC d’Avignon et de Témiscouata (au Québec) qui ne sont pas pleinement vaccinés doivent s’isoler en communauté pendant 14 jours après leur entrée au Nouveau-Brunswick ou jusqu’à l’obtention d’un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19 effectué au jour 10. Ils doivent accepter d’aller seulement à l’hôpital à partir de l’endroit où ils s’isolent et y retourner directement après la visite.


Nombre de visiteurs et heures de visites

Les visites générales aux patients sont permises de 14 heures à 20 heures, un visiteur en santé à la fois. Il peut s’agir d’un visiteur général OU d’une personne de soutien désignée. Toutefois, les heures sont flexibles pour les personnes de soutien désignées seulement.


Exceptions pour les personnes de soutien désignées

(Les exceptions ne s’appliquent pas aux visiteurs en général, qui doivent observer les heures de visites de 14 heures à 20 heures.)

Le Réseau reconnaît l’importance pour certains patients d’avoir un proche à leurs côtés et il autorise la présence d’une personne de soutien désignée auprès d’eux à des heures flexibles.

La personne de soutien désignée est essentielle au bien-être du patient. Elle peut soutenir le patient de différentes façons. Par exemple, elle peut :

  • l’aider à prendre des décisions;
  • lui offrir du soutien physique ou émotionnel;
  • l’aider à manger, à se laver ou à communiquer.


Patients qui peuvent avoir une personne de soutien désignée :

Patients en pédiatrie/pédopsychiatrie, en obstétrique et aux soins intensifs/critiques

  • Une personne de soutien désignée à la fois.
  • Patients qui reçoivent des soins palliatifs/des soins de fin de vie
  • Une personne de soutien désignée à la fois d’une liste de dix personnes. La liste des personnes doit être fournie à l’avance à l’hôpital.
  • Un conseiller en soins spirituels peut aussi être présent pour apporter du réconfort.
  • Si une personne de soutien désignée a besoin d’assistance, deux personnes de soutien désignées sont permises en même temps.
  • Deux personnes de soutien désignées sont permises à la fois quand le patient est en fin de vie.

Patients qui reçoivent l’aide médicale à mourir

  • Une personne de soutien désignée à la fois d’une liste de dix personnes avant l’intervention. La liste des personnes doit être fournie à l’avance à l’hôpital.
  • Pendant l’intervention :
    • Deux personnes de soutien désignées à la fois;
    • Un conseiller en soins spirituels peut aussi être présent pour apporter du réconfort.

Patients hospitalisés depuis 14 jours ou plus

  • Une personne de soutien désignée à la fois.

Patients atteints de la COVID-19 et patients en isolement chez qui on soupçonne la COVID-19

  • Pas de visiteur ni de personne de soutien désignée.

Patients à l’Urgence et aux services ambulatoires

  • Une personne de soutien désignée seulement pour les patients qui ont besoin d’un soutien physique ou émotionnel ou qui ont besoin d’aide pour prendre des décisions ou communiquer. Cette personne doit être pleinement vaccinée.
  • Une seule personne de soutien désignée pour les patients pédiatriques.
  • Les femmes enceintes qui ont un rendez-vous à la clinique d’obstétrique ou un examen d’échographie peuvent être accompagnées d’une personne de soutien désignée. Cette personne doit être pleinement vaccinée.

Les visiteurs et les personnes de soutien désignées ont un rôle important à jouer dans la protection de la santé et de la sécurité des patients et du personnel.

  • Ils ne doivent pas venir à l’hôpital s’ils ont des symptômes de la COVID-19.
  • Ils doivent se laver les mains souvent et correctement.
  • Ils doivent porter correctement le masque (bouche et nez couverts) fourni par le Réseau à tout moment pendant leur visite.
  • Ils doivent respecter les mesures de distanciation autant que possible.
  • Ils doivent limiter leurs interactions avec le personnel et les autres visiteurs.
  • Ils doivent quitter la chambre du patient quand le personnel effectue des procédés.

Le personnel peut, à tout moment, limiter le nombre de visiteurs ou la durée des visites.

Il peut y avoir des situations particulières où la présence d’un visiteur ou d’une personne de soutien désignée n’est pas permise. Dans un tel cas, le personnel informera le patient des options.

Consultez le Guide pour les personnes de soutien désignées pendant la pandémie pour plus d'information

Dans certains cas, la distanciation physique ne permet pas à la personne de soutien désignée d’être présente. Si tel est le cas, le personnel informera le patient et sa personne de soutien désignée des options.

Exigences en matière de vaccination pour les personnes de soutien désignées et visiteurs

Les personnes de soutien désignées (PSD) sont différentes d’un visiteur général ou social. Un PSD est un partenaire actif dans les soins qui fournit un soutien physique et émotionnel au patient. Les PSD sont souvent un membre de la famille ou un ami proche qui connaît les antécédents de santé, le mode de vie et les valeurs personnelles du patient.

Pour l’instant, les PSD ne sont pas tenus d’être complètement vaccinés pour entrer dans un hôpital ou un établissement du Réseau de santé Vitalité. Seuls les visiteurs généraux devront démontrer une preuve de leur statut vaccinal pour entrer dans un établissement du Réseau (et pour certains une preuve d’un résultat de test COVID négatif – voir aide-mémoire pour visiteurs et PSD).

Les PSD, comme les visiteurs, doivent passer le contrôle à l’entrée. Les visiteurs et les PSD symptomatiques (quel que soit leur statut vaccinal) ne sont pas autorisés à visiter.

Les PSD sont également tenus de respecter les mesures en prévention et contrôle des infections tels que l’hygiène des mains, le port du masque, se rendre seulement à la chambre du patient, etc. afin d’atténuer le risque de propagation de la COVID-19.

Les populations hospitalisées suivantes sont admissibles à un PSD :
• Fin de vie – Soins palliatifs
• Aide médicale à mourir
• Obstétrique (travail et accouchement, post partum)
• Néonatal
• Unité de soins intensifs / soins critiques
• Pédiatrie/pédopsychiatrie
• Patients hospitalisés depuis 14 jours ou plus
• Patients présentant des troubles cognitifs / de communication (troubles cognitifs entraînant agitation et incapacité à consoler; trouble de la communication qui affecte les soins)

Les patients admissibles peuvent identifier / désigner un maximum de deux PSD, mais un seul PSD à la fois est autorisé au chevet.

Pour les patients externes, les lignes directrices sont les suivantes :

Services d’urgence
• Les patients qui visitent les services d’urgence et qui ont besoin d’aide peuvent avoir UNE seule personne de soutien, et ce, SEULEMENT pour les patients qui ont besoin d’aide pour la prise de décision, la communication, le soutien physique et émotionnel. UNE seule personne par patient pédiatrique est autorisée (parent ou soignant seulement). Aucun autre visiteur n’est autorisé.

Services ambulatoires
• Les patients qui visitent les services ambulatoires peuvent avoir UNE personne de soutien, et ce, SEULEMENT pour les patients qui ont besoin d’aide pour la prise de décision, la communication, le soutient physique et émotionnel.
• Il peut y avoir des circonstances où la distanciation physique avec d’autres patients dans les zones cliniques ne permettra pas à une personne de soutien d’être présente. Dans ce cas, le personnel le communiquera au patient et à sa personne de soutient et discutera des options en fonction des besoins du patient.
• Les patients nécessitant un examen d’échographie peuvent avoir une personne de soutien présente dans la salle d’examen.

Veuillez communiquer avec le Service de qualité et de sécurité des patients si vous avez des questions par rapport à ces directives : 1-877-286-1311.


* Le Nouveau-Brunswick accepte les vaccins contre la COVID-19 approuvés par le gouvernement du Canada. Actuellement, ces vaccins incluent les vaccins fabriqués par Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca/COVISHIELD (deux doses) (toute combinaison de vaccins acceptée) ainsi que le vaccin Janssen produit par Johnson & Johnson (une dose).