Foire aux questions : Environnement sans fumée

 

Environnement sans fumée : Quelles sont les raisons de cette décision?

Le tabagisme est la principale cause de maladies et de décès prématurés évitables. Le tabagisme et l'exposition à la fumée secondaire contribuent aux problèmes de santé graves tels que le cancer, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), la maladie cardiovasculaire et les accidents vasculaires cérébraux.

En tant que leader dans la promotion de la santé et du mieux-être de son personnel, le Réseau de santé Vitalité s’engage à améliorer la santé de ses patients, de ses employés et de sa communauté.

 

Dans quelles zones du terrain de l’hôpital la politique antitabac s’applique-t-elle?

À compter du 1er janvier 2016, tous les établissements et l’ensemble des terrains du Réseau de santé Vitalité constitueront des zones 100 % sans fumée.

 

Que signifie-t-on par un hôpital sans fumée?

Les produits du tabac, la marijuana à des fins médicales, les produits à base de plantes médicinales destinés à être fumés ou chauffés, les cigarettes électroniques ou ENDS (systèmes électroniques de délivrance de la nicotine) et tout autre dispositif de fumée sont strictement interdits sur le terrain d’un hôpital ou édifice opéré par le Réseau, y compris à l’intérieur de tout véhicule stationné sur le terrain d’un établissement.

 

Avec qui dois-je communiquer si j’ai des questions, des commentaires ou des préoccupations concernant l’application et le respect de cette politique?

Si vous avez des idées ou des préoccupations, n’hésitez pas à communiquer avec nous par courriel à info@vitalitenb.ca.

 

À qui la politique antitabac s’applique-t-elle?

Les personnes directement concernées par cette politique sont les patients, les visiteurs, les employés, les médecins, les bénévoles, les stagiaires, les membres du clergé, les entrepreneurs et toute autre personne agissant au nom du Réseau pendant qu’ils se trouvent dans des installations, des établissements ou des véhicules appartenant au Réseau ou gérés par celui-ci.

 

Les fumeurs n’ont-ils pas le droit de fumer?

Il n’existe aucun droit légal de fumer. Nous ne demandons pas aux employés, aux visiteurs et aux patients d’arrêter de fumer, mais plutôt de s’abstenir de fumer lorsqu’ils travaillent dans un établissement du Réseau ou lorsqu’ils y sont en visite.

 

Pourquoi ne pouvons-nous pas avoir des fumoirs ou des zones pour fumeurs?

Le tabagisme et l’exposition à la fumée secondaire sont des risques connus pour la santé. Le Réseau de santé Vitalité s’engage à promouvoir un environnement sain et sécuritaire pour favoriser le mieux-être de tous. Fumer sur le terrain d’un l’hôpital, même dans des zones pour fumeurs, n’est pas compatible avec cet engagement. Les patients, les visiteurs et les employés ne devraient pas être exposés à la fumée secondaire sur le terrain d’un hôpital.

 

Cette politique ne punit-elle pas les fumeurs?

Cette nouvelle politique ne vise pas à punir les fumeurs. Elle vise à offrir aux patients, aux visiteurs et au personnel un environnement et un milieu de travail sains et sécuritaires.

 

Quel type de soutien est offert aux fumeurs hospitalisés?

Tous les patients hospitalisés se soumettent à un test de dépistage de l’usage du tabac et se verront proposer une thérapie de remplacement de la nicotine pour les aider à surmonter les symptômes de privation de nicotine pendant leur séjour à l’hôpital. Des ressources de cessation du tabagisme seront aussi à la disposition des patients hospitalisés qui désirent cesser de fumer.

 

Quel type de soutien est offert aux employés?

Le Service de santé et de mieux-être du Réseau de santé Vitalité fournit des ressources afin de soutenir les efforts des médecins et du personnel pour cesser de fumer et de gérer leurs symptômes de sevrage. Ces ressources comprennent une thérapie de remplacement de la nicotine (TRN), des mesures de soutien du Programme d’aide aux employés et à leur famille (PAEF) et un service d’assistance téléphonique pour fumeurs.

 

Quel type de soutien est offert aux visiteurs?

Les visiteurs qui désirent fumer doivent quitter les lieux de l’hôpital. Nous encourageons les visiteurs qui prévoient être sur le terrain de l’hôpital pendant de longues périodes à discuter avec leur pharmacien communautaire des différentes options de thérapie de remplacement de la nicotine (TRN).

 

N’y aurait-il pas plus de déchets autour de l’hôpital en raison des mégots de cigarettes?

En tant qu’ambassadeurs et bons voisins, les employés sont tenus de respecter les zones publiques et les propriétés privées environnantes. C’est-à-dire que le personnel doit éviter de jeter des ordures, y compris des mégots de cigarettes et autres déchets, sur les propriétés adjacentes à l’hôpital.

 

Comment les visiteurs et les patients seront-ils avisés?

Des signalisations de grande envergure seront mises en place à compter du 1er janvier 2016 sur tous les terrains d’hôpitaux du Réseau de santé Vitalité. D’autres moyens de communication seront également utilisés pour s’assurer que les visiteurs et les patients sont informés de la politique.

 

Fumer calme certains de nos patients. Lorsqu’ils ne peuvent pas fumer, ne nous exposons-nous pas au chaos?

Les établissements interdisant l’usage du tabac signalent une diminution des cas d’isolement et de contention, ainsi qu’une réduction des contraintes et des menaces chez les patients et le personnel. Les symptômes d’inconfort liés à la privation de nicotine seront réduits grâce à l’utilisation appropriée de la thérapie de remplacement de nicotine et d’autres médicaments.

 

La politique antitabac sera-t-elle expliquée aux demandeurs d’emploi?

La politique antitabac du Réseau de santé Vitalité sera communiquée aux demandeurs d’emploi et aux nouveaux employés. Le Programme d’orientation des nouveaux employés comportera également une révision de la politique et des textes.

 

Je suis un fumeur. Comment puis-je recevoir de l’aide?

Nous savons qu’arrêter de fumer est un processus qui ne se produit pas de la même façon pour tout le monde. Les études démontrent que vous aurez plus de succès en combinant soutien, encadrement et médicaments. Le Service de la santé et de mieux-être des employés fournira du soutien nécessaire et des médicaments subventionnés visant la cessation du tabagisme. D’autres options incluent des séances de discussion avec votre fournisseur de soins et l’accès gratuit au service d’assistance téléphonique pour fumeurs (1-877-513-5333) ou sur le site web (www.teleassistancepourfumeurs.ca).

Le service d’assistance téléphonique pour fumeurs (1-877-513-5333) est gratuit. Il vous permettra de parler directement à un agent formé en cessation du tabagisme qui vous aidera sans vous juger, que vous envisagiez d’arrêter de fumer, que vous vous sentiez déjà prêt à le faire, que vous soyez en plein processus, que vous ayez besoin d’aide pour ne pas rechuter, que vous ne soyez pas encore prêt à arrêter ou que vous désiriez aider quelqu’un d’autre à arrêter. Il vous aidera à :

  • créer un plan d’abandon du tabac personnalisé;
  • gérer les envies, les symptômes de sevrage et le stress;
  • en apprendre plus sur les moyens pour arrêter de fumer;
  • trouver un soutien dans la communauté; et à
  • assurer des suivis téléphoniques optionnels tout au long du processus.

 

 


Références :