Les soins palliatifs

« Les soins palliatifs visent à soulager la souffrance et à améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec une maladie limitant leur espérance de vie ainsi que leurs proches. » (Source : Association canadienne de soins palliatifs)

Les soins palliatifs :

  • Reconnaissent la mort comme un processus normal de la vie;
  • N’accélèrent pas et ne retardent pas la mort;
  • Améliorent la qualité de vie du patient, peu importe le temps qu’il lui reste à vivre;
  • Soulagent la douleur et d’autres symptômes difficiles;
  • Donnent des solutions aux problèmes de nature physique, psychologique, sociale, spirituelle et pratique liés à la maladie;
  • Aident le patient à maintenir une vie aussi digne que possible jusqu’à la mort;
  • Tiennent compte des attentes, des besoins, des espoirs et des craintes de chacun;
  • Visent à accompagner la famille;
  • Favorisent des occasions d’expérience enrichissante, de croissance personnelle et d’accomplissement individuel;
  • Peuvent être donnés à l’hôpital ou à la maison.

Soins palliatifs à la maison ou en résidence

Pour recevoir des soins palliatifs à domicile, le patient doit le demander à son médecin de famille. Le médecin de famille doit alors en faire la demande au Programme extra‑mural du Nouveau‑Brunswick.

Soins palliatifs à l’hôpital

Les hôpitaux du Réseau de santé Vitalité offrent des soins palliatifs spécialisés dans un environnement calme et confortable. Plusieurs locaux sont réservés pour offrir un milieu chaleureux, dont des chapelles et des salons pour les familles.

Les visites sont permises en tout temps pour les proches. Des lits pliants sont disponibles pour ceux qui veulent passer la nuit auprès d’un patient.

Il est important que le patient et sa famille se sentent bien à l’hôpital. Ils ne devraient donc pas hésiter pas à y apporter des objets familiers qui contribuent à leur confort : brosse à dents, dentifrice, désodorisant, peigne et brosse à cheveux, coupe‑ongles, rasoir électrique, pantoufles antidérapantes, robe de chambre, couverture préférée, photos, bibelot, livre.

Membres des équipes de soins palliatifs

Médecins

Travailleurs sociaux

Infirmières

Thérapeutes respiratoires

Infirmières auxiliaires

Pharmaciens

Préposés aux soins

Nutritionnistes

Ergothérapeutes

Physiothérapeutes

Orthophonistes

Aumôniers/Membres du clergé (visiteur)

Intervenants en soins spirituels

Bénévoles

 

 

Quelques précisions

  • Les soins palliatifs sont offerts aux gens de tous âges (de la petite enfance jusqu’à l’âge adulte).
     
  • Les soins palliatifs sont donnés par des équipes d’experts formés pour répondre aux besoins des patients atteints d’une maladie grave.
  • Les soins palliatifs ne sont pas seulement offerts au cours des derniers jours ou des dernières semaines de vie. Les soins palliatifs sont importants pour soulager les patients qui sont atteints d’une maladie grave qui les mènera éventuellement à la fin de leur vie.
  • Les soins palliatifs sont pour tous les patients atteints d’une maladie chronique potentiellement mortelle.
  • Les soins palliatifs sont offerts là où les gens vivent, car la plupart des gens préfèrent mourir chez eux. Ils sont offerts à domicile, en établissement de soins palliatifs/de longue durée, à l’hôpital, etc.
  • Le but principal des soins palliatifs est d’aider le patient à conserver son autonomie et sa qualité de vie malgré la maladie. Cela peut vouloir dire prévoir des appareils ou des stratégies pour que le patient continue de pleinement vivre sa vie. 
  • La fin de vie n’est pas toujours accompagnée de douleur, mais, s’il y a de la douleur, celle-ci peut être traitée de nombreuses façons. 
  • Il est important de traiter la douleur tout au long de la maladie. Pour assurer le confort, il faut souvent augmenter les doses d’analgésiques. Il ne faut pas craindre l’apparition d’une dépendance.
  • Les soins palliatifs n’accélèrent pas le cheminement vers la mort. Ils procurent plutôt du confort et une meilleure qualité de vie après le diagnostic d’une maladie grave, et ce, jusqu’à la fin de vie.
  • Aborder le sujet des soins palliatifs avec le patient et ses aidants ne leur fait pas perdre espoir. Les soins palliatifs offrent une meilleure qualité de vie au patient atteint d’une maladie grave. L’espoir devient moins une question de guérison, mais plus une question de vivre aussi pleinement que possible le temps qui reste. 
  • Les gens doivent changer la façon dont ils parlent de la mort. Ils devraient réfléchir aux soins qu’ils veulent ou ne veulent pas recevoir en fin de vie et au genre de mort qu’ils souhaitent. Ils devraient en parler avec leurs proches et leur médecin pour leur faire connaître leurs volontés.

  Note : Texte de l’Association canadienne de soins palliatifs adapté par le Réseau de santé Vitalité