Reprise graduelle de services en période de pandémie

En date du lundi 11 mai 2020, certains services de nos hôpitaux ont repris un plus haut niveau d’activités. Ces services comprennent notamment les blocs opératoires (chirurgies non urgentes), certaines cliniques ambulatoires, les services d’imagerie médicale (rayons X) et les services de santé mentale. Il est à noter que ces services sont offerts sur rendez-vous seulement. Toute personne qui se présentera sans autorisation d’un médecin devra retourner chez elle et communiquer avec son fournisseur de soins.

Les services les plus critiques et urgents auront priorité sur les cas électifs. Le Réseau de santé Vitalité communiquera avec tous les patients dont le rendez-vous a été annulé en raison de la COVID 19. 

Tous les patients qui se présentent à un établissement du Réseau pour un rendez vous sont soumis à un contrôle pour le dépistage de la COVID 19. On leur demande de porter un masque et de bien se nettoyer les mains. Les couvre-visages et les masques maison sont acceptés pour les personnes qui ne démontrent pas de symptômes associés à la COVID 19.


Visites interdites

Les visites sont interdites pendant la pandémie, sauf dans les cas ci dessous.

Les visites aux unités d’obstétrique, de pédiatrie et de soins intensifs sont limitées à un visiteur désigné par patient.

Les patients qui sont en fin de vie ou qui recevront l’aide médicale à mourir peuvent recevoir deux visiteurs désignés en alternance, sauf dans les cas exceptionnels où l’un des visiteurs a besoin d’assistance pour se rendre au chevet du patient.

Les visites sont interdites à l’Hôpital Régional de Campbellton, sauf pour les patients en fin de vie, la pédiatrie, les soins intensifs et l’obstétrique où un seul visiteur désigné par patient est permis.

Les personnes désignées ne doivent présenter aucun symptôme de la COVID-19 et être en bonne santé. Elles doivent suivre les consignes du personnel sur le lavage des mains, le port du masque, le port de l’équipement de protection individuelle s’il y a lieu et les mesures d’isolement dans la chambre du patient (s’il s’agit d’un cas suspect de COVID-19).