Hôpital et Centre de santé communautaire de Lamèque

Description générale

L’Hôpital et CSC de Lamèque offre des services et des programmes fondés sur les besoins et les priorités des collectivités d’Inkerman à Miscou. Des équipes interdisciplinaires et des intervenants en santé offrent des services dans les domaines suivants :

  • promotion de la santé;
  • prévention des maladies;
  • gestion des maladies aiguës et chroniques;
  • développement communautaire. 

En plus d’offrir des services thérapeutiques, l’établissement offre des services de diagnostic, permettant ainsi à l’équipe médicale de poser des diagnostics et de traiter les patients et/ou de les diriger vers les services nécessaires.
 
L’Hôpital et CSC de Lamèque comprend 12 lits d’hospitalisation, dont 3 pour les patients en fin de vie (soins palliatifs) et 9 autres pour les patients en attente de placement.

Afin d’améliorer l’accès à des services de santé primaires, des services sont aussi offerts au Centre de santé de Miscou.

L’établissement est fier de pouvoir compter sur de nombreux bénévoles, comme les Dames auxiliaires et les membres d’un comité consultatif communautaire, pour pouvoir offrir des services centrés sur les besoins réels de ses collectivités.

Services

Autres services

  • Programme d’abandon du tabac                   
  • Clinique pour femmes enceintes
  • Programme Santé active                                 
  • Soutien à l’allaitement
  • Programme pour les endeuillés
  • Programme Mes choix, Ma santé
  • Clinique de gériatrie
  • Clinique de vaccination contre la grippe
  • Clinique de dépistage du cancer du col de l’utérus (test Pap)
  • Clinique pour les patients sans médecin de famille (suivi par les infirmières praticiennes)
  • Télésanté
    • Consultations médicales à distance
    • Vidéoconférences (séances de perfectionnement et réunions)
Heures de visite

Heures de visite générales

  • De 14 h à 20 h
  • ​Pas plus de deux visiteurs à la fois
  • Enfants de moins de 12 ans accompagnés d'un adulte

Heures de visite - Soins palliatifs

  • Famille immédiate et personnes importantes: jour et nuit
  • Autres visiteurs: Selon les heures de visite générales, de 14 h à 20 h

Renseignements aux visiteurs

  • Les visiteurs ont accès à un salon. Pour plus de renseignements, demandez au personnel de l'unité.
  • Les visites à un patient peuvent être limitées ou annulées si l’état du patient l’exige ou si le patient ne veut pas en recevoir.
  • La politique sur les heures de visites vise à favoriser le rétablissement des patients dans un environnement où leur intimité et leur vie privée sont respectées.
  • Le plan de soins préparé en collaboration avec l’équipe de soins, le patient et sa famille comprend, si possible, la participation aux soins du patient par la famille. Selon les besoins du patient, un membre de la famille pourrait être à son chevet même en dehors des heures de visites générales.
  • Le Réseau se réserve le droit de limiter les visites dans des circonstances exceptionnelles (ex. : pour limiter l’éclosion d’une maladie infectieuse); la population en serait alors informée.
  • Les produits personnels fortement parfumés sont déconseillés.
  • Il est interdit de fumer dans les établissements et sur les terrains du Réseau de santé Vitalité.
  • Les boissons alcoolisées et les drogues illicites sont interdites.
Comment s'y rendre

L’établissement est situé au 29, rue de l’Hôpital à Lamèque, directement en face de l’édifice municipal. Il suffit de se rendre au bout de la rue Principale et de tourner à gauche pour se rendre sur la rue de l’Hôpital.

Stationnement

Le stationnement est gratuit.

Équipe

L’Hôpital et CSC de Lamèque comprend environ120 employés, 5 médecins et 2 infirmières praticiennes.

Historique

En 1941, en arrivant dans la région de Lamèque, le père Louis Morin se rendit vite compte que le nombre de mortalités dues à l’absence de soins hospitaliers était très élevé. Appuyé de la population et des associations existantes sur l’île, il entreprendra des démarches auprès des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph dans le but de les convaincre de fonder un hôpital pour la communauté.

Le 6 février 1949, on accueille officiellement trois religieuses et le docteur Euchère Cormier dans la paroisse. La même année, les Dames auxiliaires de l’Hôpital de Lamèque commencèrent leur aide. Ce groupe de femmes veilla à fournir aux religieuses et aux malades le nécessaire pour le maintien de bons services.

En 1959, un comité consultatif eut le mandat de construire un nouvel hôpital, car le premier était déjà devenu trop petit et désuet. Le 25 septembre 1961, la bénédiction du terrain eut lieu et les tracteurs se mirent en marche dès le lendemain. L’hôpital de 42 lits ouvrit ses portes en 1963.

En 1972, le gouvernement provincial prit en charge l’administration jusqu’ici assurée par les Religieuses Hospitalières.

En 1987, on ajouta une unité de réadaptation à l’hôpital. En 1992, le nombre de lits passe à 15.

En 2003, on annonce qu’un centre de santé communautaire s’ajouterait à l’Hôpital de Lamèque. On ajoute ainsi aux composantes existantes la promotion de la santé, la prévention des maladies et la gestion des maladies chroniques.

En 2005, le nombre de lits passe à 12, dont 3 pour les patients en fin de vie (soins palliatifs) et les 9 autres pour les patients en attente de placement.

Retourner au haut de page